Le confinement | Comment je l’ai vécu et ce que j’en ai appris

Mon dernier sondage Instagram montrait que vous étiez nombreux a attendre cet article, j’espère qu’il vous plaira. Pour vous expliquer ma façon de voir les choses par rapport au confinement que l’on a vécu, il faut que je vous parle aussi du contexte car je pense que c’est important. Nous avons tous notre expérience personnelle et je sais bien que cette période a été (ou est) très difficile et compliquée pour certains… ce que je comprends très bien.

Biscuit d'encouragement envoyés au soignants de mon service par My little biscuitsBiscuits d'encouragement envoyés aux soignants par My little biscuits ♡

Comme vous le savez, je suis infirmière. J’ai donc travaillé pendant ces 2 mois (parfois dans des unités spéciales pour des patients atteints du Covid/Coronavirus) mais j’ai aussi la chance de faire partie des personnes qui ont très bien vécu cette période. Et cela pour plusieurs raisons :

Déja ma famille, mes amis allaient bien, je n’ai pas eu à m’en inquiéter (et c’est vraiment le principal croyez-moi). Mon homme et moi avons pu continuer nos activités professionnelles (notre avenir et notre salaire n’ont pas été des problématiques préoccupantes pour nous), et surtout nous avons essayé de le vivre de la meilleure façon possible. ♡

Au sujet du respect des consignes, des règles de confinement, dans les unités de soins on a l’habitude de respecter des protocoles précis pour la santé et le bien de tous. Je sais ce qu’est un isolement et qu’on ne rigole pas avec ça. Du coup, pour ma part, ça ne m’a pas posé de problème. Les règles sont a respecter pour la santé/sécurité du plus grand nombre. A part pour aller au travail ou faire des courses alimentaires, je n’ai (nous avons) pas mis un seul pied dehors.

Dans un autre temps, il me semble que quand on n’a pas d’influence directe sur un évènement, le mieux est d’essayer de l’accepter afin que ce soit bien (ou le moins mal) vécu. Voire même d’y trouver des points positifs (il en existe toujours !). Bien-sûr, chacun fait comme il peut !

Comme mon homme télé-travaillait, notre petite routine a un petit peu changé mais de façon sympa. On a fait plus de choses ensemble, il était là quand je rentrais du travail, la tension liée à la circulation et aux transports en commun a disparu…

Autant j’adore vadrouiller dans la nature, autant j’aime aussi être chez moi dans mon petit cocon. Et je me rends compte, que ça m’a fait un bien fou de pouvoir lâcher toute cette pression invisible, des choses à faire, des RDV, de l’administratif. J’ai eu l’impression d’appuyer sur le bouton « pause » pour mon plus grand bonheur.

Du coup, délesté de tout ça, on peut apprécier les choses simples de la vie. ♡


10 choses (pas si inutiles) que j’ai apprises grâce au confinement

(dont certaines que j’attendais depuis longtemps !)

  1. Cuisiner les meilleurs Cookies du monde ♡ 
  2. Jouer au binary (jeu de chiffres) et aux échecs
  3. Réussir à faire le vacuum stomach (quand on rentre très fort le ventre)
  4. Tester la linogravure sur gomme pour créer un tampon encreur avec de motifs ésotériques
  5. Essayer d’autres cours de yoga, j’ai d’ailleurs découvert Alena (Yogalenaparis) et j’ai beaucoup aimé ses séances
  6. Faire de la mousse au chocolat vegan à l’aquafaba (eau des pois-chiche), spoiler : c’est dé-li-cieux !
  7. Créer du lien avec vous via mes petits jeux sur Instagram ♡
  8. Booster sa créativité en reproduisant des oeuvres célèbres ou en imaginant des jeux de société maison
  9. Profiter de mon balcon et de mes petites plantations (des graines qui germent, un noyau d’avocat ou des pieds de poireaux qui repoussent…)
  10. Ressentir encore plus de gratitude : je suis bien entourée, j’ai un toit sur la tête… ♡ ♡ ♡ 

Et vous, qu’avez-vous retenu de ce confinement ? Vous retrouver en famille, découvrir des recettes, de nouvelles activités ? L’avez-vous bien vécu ?

4 commentaires

  1. La première semaine a été très difficile pour moi. J’ai pourtant eu la chance d’être mise en télétravail dès le premier jour du confinement. Mais la pression de continuer l’école, tout en travaillant, j’en ai pleuré (et cette obligation de rester enfermée même si c’est pour la bonne cause). Et puis mon mari a pu prendre des congés le matin, ça a aidé pour faire l’école. J’ai également du poser des congés, ça facilite les choses. Et le bilan,oui j’ai aimé ce confinement. Etre avec ma famille a été une chance. J’ai cousu, pas de temps de transport pour travailler, j’ai repris goût à la cuisine, j’ai osé tester des choses, j’ai fais des semis aussi. Il y a eu des hauts et des bas (à 4 dans un appartement c’est pas tous les jours la fête ) mais j’ai été chanceuse dans tout ça. Et surtout je n’ai pas compté les jours, j’ai pris un jour à la fois. J’ai juste été « déçue  » de reporter un voyage qui me tenait à coeur et de ne pouvoir assister à un mariage fin mai (mais reporté).

    1. Je comprends ces déceptions, moi aussi j’en ai eu mais la raison et la santé de tous passe avant tout… Mais j’ai hâte de pouvoir tout reprogrammer. Merci pour ton retour, effectivement la classe des enfants + le télétravail en même temps ça doit être très compliqué à gérer ! Plein de courage et bonne soirée !

Répondre à Mariel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.