Mon kit de survie d’aventurière (du dimanche) !

Je viens tout juste de rentrer de vacances et c’est en rangeant mes bagages que je me suis rendue compte que j’emmène souvent des affaires un peu particulières en voyage… Il s’agit de mon kit de survie de fausse aventurière ! C’est à dire celle qui pense n’avoir peur de rien et qui sursaute au moindre moustique (j’exagère mais quand-même c’est l’idée !).

Le confort de sommeil

Un sac à viande

Je suis le genre de personne à ne jamais (jamais jamais) rentrer dans un lit inconnu sans l’avoir ouvert en entier et avoir inspecté qu’il n’y avait pas de bê-bête dedans, surtout au bout des pieds… Dans certains pays, les draps (s’ils y en a) ne sont pas toujours super « clean »… Quand je doute de la propreté de la literie, afin de dormir quand-même confortablement et sereinement (le sommeil c’est important !), j’utilise ce qu’on appelle vulgairement un « sac à viande ». Il s’agit tout simplement d’une enveloppe de coton (ou soie) dans laquelle on se glisse, comme un sac de couchage très fin de forme rectangle ou sarcophage. D’ailleurs à la base, il est indiqué comme couche isolante supplémentaire dans un duvet plus conventionnel afin de maintenir une bonne chaleur corporelle pour dormir. Ce type de produit s’achète avec les articles de camping, mais doit être extrêmement facile à fabriquer soi-même. Dans le commerce, demandez un « drap de sac de couchage » ; vous pouvez en trouver ici ou par exemple. Ça ne prend pas de place et peut sauver une nuit mal engagée !

Un masque de nuit & des bouchons d’oreilles

Toujours pour la nuit, je ne suis pas extrêmement difficile dans mes conditions de sommeil car je peux m’endormir assez facilement sur à peu près toutes les surfaces : banquettes, matelas, tapis de sol, que je sois assise, en boule ou allongée, dans une semi pénombre et même du bruit ambiant. Mais par contre je suis plus sensible aux ronflements. Par expérience j’emmène toujours avec moi des bouchons d’oreilles. Je peux vous assurer que ces petites choses peuvent vous changer la nuit ! Si vous voulez vous reposer aussi en plein jour, je vous conseille de prendre avec vous aussi un masque de nuit ! Que ce soit dans les transports en commun (avion / train / bus) ou des guest-houses aux parois très fines ces 2 accessoires vous permettront d’assurer un sommeil de qualité !

L’oreiller « tour-du-cou »

[Ajout du 7/10/15] Suite à vos bonnes idées dans les commentaires (oui je vous écoute ;), je rajoute un accessoire très utile en voyage : l’oreiller tour-du-cou qui permet de pouvoir se reposer sans risquer un torticolis. Ceux qui connaissent entres autre les longs trajets en voiture ou la classe éco dans les avions comprendront !

L’HYGIENE

Des tongs de douche

Tout le monde aime vivre dans un environnement propre, mais voyager un peu partout est souvent synonyme de s’adapter à toutes les conditions, et mettre son confort un peu de côté parfois. J’avoue que prendre une bonne douche et se sentir propre en sortant est extrêmement agréable. Dans les sanitaires partagés des guest-houses ou camping, je me lave toujours avec des tongs en plastique, le sol est souvent sale et je ne souhaite pas ramener des champignons ou verrues comme souvenir de vacances… Une fois en Chine, dans la campagne, la douche était tellement sale que je me suis posée la question : serai-je plus propre en sortant ? Ces « flip-flops » me servent aussi de chaussons dans la chambre quand je veux enlever mes chaussures d’extérieur mais que je ne souhaite pas marcher pieds nus sur le sol, et en plus elles ne prennent pas de place !

Une solution Hydro-alcoolique

Toujours au sujet de l’hygiène, en voyage on ne peut pas toujours se laver les mains de façon correcte avant de manger ou après être allé aux toilettes que ce soit parce qu’on n’a pas accès à un lavabo, ou qu’il n’y a pas de savon (du coup il ne sert à rien d’hydrater ses bactéries)… Un petit flacon de solution hydro-alcoolique antibactérienne (SHA) peut vous sauver la vie ! Gardez-le toujours à proximité, ça vous servira toujours !

La SANTE

Une bouteille d’eau de secours

Qui dit voyage dit parfois (malheureusement) tourista… Un jour, en Chine (encore) j’ai été très malade, et je me suis retrouvée face à une situation absurde : je n’avais plus une seule goutte d’eau potable pour prendre mes médicaments ! Les avaler avec de l’eau non potable était absolument illogique car cela revenait à annuler l’effets des traitements voire surement à empirer mon cas… Je me suis alors souvenue que j’avais apporté une mini bouteille d’eau de secours dans ma valise, elle tombait à point nommé ce jour là ! Depuis j’en ai toujours une au fond de mon sac, je l’oublie car il ne faut compter dessus qu’en cas d’urgence !

Glamour toujours : du papier toilette

De la même façon, que dans le paragraphe précédant, quand on est atteint (victime même !) de « diarrhée du voyageur », nous ne sommes plus vraiment maître de notre corps qui est parfois plein de surprises… Afin d’éviter toute perte de dignité, apportez avec vous un demi rouleau de papier hygiénique de secours si jamais vous vous retrouvez au fond de la brousse dans des toilettes qui en sont démunis ou carrément dans la nature, vous me bénirez ! Conseil : conservez ce mini rouleau à plat dans un sachet de congélation hermétique parce que du papier humide n’est pas utilisable ! (non, ne me remerciez pas !)

l’Energie

Une batterie externe

Dans un thème plus léger, quand on aime utiliser son appareil photo (et son portable) en voyage, c’est toujours rageant de ne plus avoir de batterie à un moment fatidique faute d’organisation ou de prises électriques ! Je vous conseille donc d’avoir avec vous une batterie externe de secours, c’est un petit objet avec un ou plusieurs port USB sur lesquels on peut recharger plusieurs appareils. Je vous avais déjà parlé de la mienne ici qui provient de cette marque.

Ce sont mes petites astuces pour rendre vos conditions de voyage peut-être un peu plus « confortables » ! Et vous, vous en connaissez d’autres ?

8 réflexions sur “Mon kit de survie d’aventurière (du dimanche) !

  1. MissChacha003 dit :

    Je ne connaissais pas le drap de sac de couchage, merci !
    Sinon, les autres astuces je les connais et je les applique ;-)
    Ce que j’emporte aussi c’est un coussin de voyage, une sorte de boudin qu’on se met autour du cou, ça évite d’avoir un torticolis si on doit somnoler dans la voiture par exemple ^^

    • Best of Vanity dit :

      Merci pour l’idée Charlene ! Je pense que je vais l’ajouter à mon article car vous êtes plusieurs à m’en parler et j’avoue aussi en utiliser de temps en temps !

  2. Pia dit :

    Le sac à viande! C’est ça qu’il me faut, le dodo c’est primordial et c’est une solution plus confortable que de dormir enroulée dans ses vêtements!Est-ce que c’est assez long pour couvrir l’oreiller avec? moi c’est mon point faible!
    Bises!

    • Best of Vanity dit :

      Je suis ravie de t’avoir fait découvrir ça ! Oui le rabat est assez long, mais il ne faut pas trop bouger non plus… Sinon un tee-shirt sur l’oreiller fonctionne aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *