Le Pisse-debout | Faire pipi debout comme les garçons, un rêve accessible à toutes !

Qui n’a jamais rêvé de faire pipi debout comme les garçons ? Ce n’est plus un fantasme mes soeurs ! Attention, je vais vous parler d’un petit accessoire qui a su se rendre indispensable lors de mes randos !

Que ce soit dans les villes, en voyage à l’étranger ou autres situations inconfortables, faire pipi quand on est une fille/femme, ben c’est pas toujours facile… J’entends beaucoup de personnes autour de moi qui se retiennent parfois la journée entière pour éviter cette situation, préférant attendre de rentrer le soir chez elles. (Chapeau bas, mais moi j’en suis incapable). En plus c’est très mauvais pour la santé : cystite, problèmes rénaux, déshydratation (ben oui, arrêter de boire de l’eau c’est le meilleur moyen pour ne pas avoir envie de passer au petit coin), en plus d’être super inconfortable…

De nature curieuse, j’ai voulu le tester dès que j’en ai entendu parler. Je vous raconte tout !!

 

Mékésséssa le pisse-debout ?

Pour ceux qui ne connaissent pas, le « pisse-debout », « urinoir féminin » ou encore « urinette » comme son nom l’indique, permet aux filles ou femmes (en gros aux personnes non dotées de zouzou) d’uriner debout ! Hé oui, bienvenue en 2018 ! Non, en fait ça existe depuis 2014, et c’est un produit Made in France, crée à Montpellier !

 

Dans quelles circonstances l’utiliser, les avantages

Qu’on soit rat des villes ou rat des champs, on ne peut pas toujours se soulager comme on voudrait. (enfin pas comme les garçons, merci Dame Nature). Alors quand on manque de petit-coin propre et tranquille, le pisse-debout peut nous sauver la vie car on n’a plus besoin de se déshabiller ni de nous accroupir (cette position peut devenir un supplice si vous avez parfois mal aux genoux…)

Je l’utilise aussi en bivouac quand le thermomètre s’approche de zéro et que l’idée de me déshabiller ne me tente pas du tout.

 

Comment ça fonctionne ? (mais concrétement)

C’est super simple ! (mais si)

  1. Tu dégaines fièrement ton pisse-debout (à paillettes pourquoi-pas ?!)
  2. Tu ouvres ton pantalon / soulèves ta jupe.
  3. Tu glisses ton pisse-debout dans ta culotte, bien contre toi (il faut qu’il soit plaqué pour éviter les fuites)
  4. Tu t’arranges pour que l’extrémité soit légèrement inclinée vers le bas pour que ça s’écoule bien (histoire de gravité, tout ça tout ça…)
  5. Ça y est tu peux y aller !
  6. Quand ta petite affaire est terminée, tu l’enlèves tout en maintenant l’extrémité plus basse, pour éviter de te prendre les dernières gouttes. (Il te faut quand-même un petit bout de papier pour te sécher bien-sûr).

Pour le nettoyer :

Soit tu as ce qu’il faut pour le savonner tout de suite et c’est l’idéal. Quand je suis en plein bivouac au milieu de la nature, je le rince avec l’eau de ma gourde et je le sèche avec un mouchoir. Je l’utilise autant de fois que j’en ai besoin et dès que possible, je le nettoie vraiment. On peut aussi le stériliser, mais je ne l’ai jamais fait, ça me semblait pas vraiment utile. Entre 2 utilisations, je le replace dans le sac zip lock dans lequel il est livré, que je porte avec fierté dans une poche filet sur le côté de mon sac à dos ! C’est le Pee style baby !!!

Astuce : si tu as peur d’essayer la première fois, teste-le dans ta douche ou dans tes toilettes chez toi tranquillement.

 

Le pipi debout pour toutes ! Lequel choisir ?

Moi qui rêvais de faire pipi devant un arbre « comme les garçons », j’ai été convaincue par le modèle jetable. (Dans cette version, il suffit de déplier la cartonnette, et il se jette tout simplement à la poubelle après la petite affaire.) Pour le test, une copine essayait en même temps que moi. On a vécu notre première expérience ensemble dans la montagne, chacune devant son sapin, c’était marrant. Complètement convaincue, j’ai du coup décidé de passer au réutilisable.

En gros sur le marché il existe 3 modèles réutilisables :

  • Le modèle « forme entonnoir » en silicone semi-rigide type « Go girl » ou « P-EZ » (pee easy). Je n’ai pas testé ce modèle car j’ai eu peur des fuites, paraissant très souple..
  • Le modèle « type goulotte » « Freelax » / « Pstyle » (comme celui que je possède, en rose évidemment). Je pense que bien utilisé, c’est garanti sans fuites mais par contre il prend un peu plus de place. Certains sites conseillent ce modèle pour les nanas qui portent des pantalons serrés ou des baudriers pendant une ascension par exemple.
  • Et dernièrement le modèle « compact« 

Mon expérience :

J’utilise le mien depuis 2016. C’est pour moi devenu carrément in-dis-pen-sable en rando, camping, voyage… car en ne va pas se mentir ne pas pouvoir faire pipi ça rend zinzin et ça gâche un peu le moment. Ce n’est pas du tout un article sponsorisé, je vous présente le concept ainsi que plusieurs marques car à mon sens c’est de l’utilité publique, on devrait toutes au moins savoir que ça existe !!

Bon je vais casser vos rêves les plus fous car non, on ne peut pas vraiment faire pipi sur un arbre comme les garçons (question de puissance de jet vous voyez…) mais on peut uriner debout et ça c’est déjà teeeeellement cool !

Et vous, vous connaissez, vous êtes adepte ?

4 commentaires

  1. Ha-ha oui, je connais aussi :)
    J’en ai acheté un cette année avant de partir en voyage sac-à-dos. J’en avais aussi un peu marre en rando, de trouver le buisson parfait pour me cacher, m’accroupir et prier pour qu’aucunes bébêtes ne me sautent dessus par surprise ^ ^ (oui je sais, tout ça c’est dans ma tête mais la peur est bien là lol!). Je m’en sers aussi (quand je pense à le prendre) dans les toilettes publiques, genre en festival, même plus peur !
    J’ai pris le même modèle que toi pour les mêmes raisons même si j’avais beaucoup hésité avec le modèle démontable. J’en avais lu des avis mitigés alors je suis restée sur le format rigide même s’il est un peu plus encombrant.
    J’en suis très contente aussi, ça fonctionne vraiment très bien. Il faut juste passer la petite appréhension du début et pourquoi pas le tester sous la douche si on craint un peu de ne pas avoir la « technique ». La seule réticence qu’il me rester parfois à surmonter : la petite crainte d’imaginer quelqu’un me voir au loin faire ça debout et se dire « heu mais c’est une fille !?! ». Mais bon au fond, ça peut être drôle ^^

  2. Coucou ! Super article ! Je m’en suis acheté un il y a quelques mois. J’ai le modèle « entonnoir » mais je ne sais pas si c’est moi ou pas mais je ne le trouve pas vraiment pratique . Je ne sais pas si je m’y prends mal ou pas mais pour ma part je suis obligée de baisser le pantalon et la culotte, voir de tout enlever car ce n’est pas assez incliné sur l’avant et du coup ça va pas ^^
    Mais peut-être que ton modèle est mieux conçu pour ça !

    1. Je n’ai pas essayé le modèle entonnoir silicone car j’avais peur que ce soit trop flexible. Essaye peut-être le modèle jetable qui ressemble pas mal à ma version. J’espère que tu vas trouver soit le coup de main soit le modèle qui te convient le mieux ! ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *