Comment soigner un (petit) rhume naturellement ?

On y passe tous ou presque, un petit coup de froid et « bim », on contracte plusieurs symptômes assez désagréables : notre gorge est irritée, le nez est alternativement soit bouché ou se met à couler en mode chutes du Niagara, notre tête est oppressée et on est fatigué…

Je ne suis évidemment pas médecin, et ici je parle juste du petit rhume qui est assez inconfortable pendant environ une semaine et qui guérit spontanément, évidemment si c’est plus grave, allez consulter un ORL. Je vous donne ici juste quelques petits coups de pouce pour le vivre moins difficilement, qu’il ne paralyse pas votre vie et vos activités, et surtout qu’il ne dégénère pas !

Assez récemment on m’a envoyé quelques produits naturels pour soigner les maux d’hiver, je vous en montre quelques-uns, mais sachez que personne ne m’a forcé à vous en parler, je les conseille car ils ont prouvé leur efficacité sur moi ! Mon but est surtout d’éviter les médicaments « anti-rhume » (le comble de l’infirmière) ! Piochez les conseils qui vous correspondent, ne testez pas tous ces produits en même-temps !

Δ Soulager la Gorge Δ

Dès les premiers symptômes, j’essaie de garder ma gorge bien au chaud, je porte donc une écharpe 24h/24h (sauf au travail où c’est un peu compliqué pour moi). Pour apaiser la gorge, je prends 6 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus globulus sur un peu de miel (effets antibactériens, antifongiques, antiviraux). J’ai utilisé celle de Juvamine [1] (envoyée dans la box bien-être intérieur de Franck Drapeau). Attention, lisez bien les mises en garde sur l’utilisation des huiles essentielles !

Profitez aussi de la phytothérapie : buvez plusieurs fois par jour des tisanes bien chaudes (surtout si vous avez de la fièvre) dites « respiratoire » [2] (comme celles de chez Bio Conseils des Laboratoires Yves Ponroy ou Yogi tea ) ou directement des infusions d’eucalyptus (antiseptique des voies respiratoires et aide à fluidifier les expectorations) ou de thym (environ 1 cuillère dans un tasse d’eau bouillante à laisser infuser pendant 10min)Ajoutez-y une bonne cuillerée de miel : il apaisera votre gorge et (bonus !) c’est un antibactérien naturel ! [3]

 

Δ Déboucher le nez Δ

Deux conseils peut-être un peu banals mais essentiels : se laver le nez avec une solution saline et/ou bien se moucher pour évacuer les secrétions nasales. Si vous reniflez sans arrêt vous risquez de contaminer vos conduits auditifs et elles couleront dans votre gorge. (miam !)

Le thym fait des miracles grâce à son effet décongestionnant et anti-infectieux puissant en tisane ou en inhalation. Pour cela, utilisez les « feuilles » (ou directement de l’huile essentielle) dans un gros bol d’eau chaude au dessus duquel vous placez votre visage sous une serviette, et respirez profondément pendant un moment. [4]

Si vous hésitez sur les huiles essentielles à utiliser pour une bonne inhalation, vous pouvez vous servir d’un composé respiratoire (c’est à dire un mélange déjà tout fait) comme le Balsarome [5] (de la gamme Phyto Conseils envoyé par les Laboratoires Yves Ponroy) composé de pin, lavandin et d’eucalyptus…

J’ai trouvé un autre produit assez chouette : un spray nasal hypertonique de la marque Puressentiel [6] qui décongestionne le nez très très rapidement (dès les 1ères minutes c’est vrai !) A base d’eau de mer, d’eau florale de romarin et de plusieurs huiles essentielles il soulage la muqueuse nasale irritée. Je le trouve vraiment très efficace !

Évidemment, évitez d’utiliser des mouchoirs en tissu quand vous êtes malades (comme sur ma photo !) et lavez-vous régulièrement les mains pour ne pas contaminer votre entourage !

Pour mieux respirer au cours de la journée, on peut aussi appliquer quelques gouttes d’huiles essentielles ou du mélange Balsarome dans un mouchoir.

J’ai aussi remarqué que l’atmosphère chaude et humide d’une bonne douche permet de bien dégager le nez.

Δ Le plein D’ÉNERGIE Δ

Souvent dans ces moments là, notre corps est en plein effort et travaille pour se défendre et on se sent K.O. Pour vous donner un peu d’énergie (au moins un coup de pouce) je vous conseille de faire le plein de Vitamine C soit en buvant des oranges pressées (pas de jus du commerce) ou en prenant un complément alimentaire. Personnellement, quand je n’ai pas le temps de me faire un jus maison, j’utilise ce que j’ai sous la main : de l’extrait de pépins de pamplemousse [7] (de la marque Phyto Conseils envoyé toujours par les Laboratoires Yves Ponroy). Il est assez riche en vitamine C (vérifiez la dose maximale recommandée par jour) et c’est un antibiotique naturel qui n’a pas d’effet sur notre bonne flore intestinale. Ce produit est aussi un antioxydants grâce aux bioflavonoïdes qu’il contient, il permet donc de limiter le vieillissement cellulaire. What else ?

Bon, je crois que la quantité et les effets de la vitamine C continuent à poser plein de questions. Certains disent qu’il faudrait grignoter une botte entière de persil au petit déj. pour voir de réels effets…

Δ En prévention Δ

Pour essayer de prévenir ces petites affections de l’hiver et booster mes défenses naturelles, j’ai testé cette année une cure d’ampoules de propolis [8] (toujours envoyée par les Laboratoires Yves Ponroy). Je vous conseille de la consommer la plus pure possible. Restez aussi bien couvert, n’hésitez pas à porter un pull de plus (pour éviter d’augmenter le chauffage) !

Il est important aussi de bien aérer vos pièces (en particulier votre chambre car l’air n’y est pas renouvelé pendant plusieurs heures la nuit alors pour vous y dormez), et pulvérisez de temps en temps un produit comme le Spray assainissant aux 41 huiles essentielles Puressentiel [9]  qui est virucide et en plus ça sent bon ! (Lui aussi m’a été envoyé par la marque).

 

Je suis consciente que je vous montre beaucoup de produits différents, mais comme dit dans l’introduction n’utilisez pas tout en même temps ! Parfois une bonne écharpe, un peu de miel et de patience suffiront !

J’espère vous avoir donné des idées de remèdes naturels, n’hésitez pas à partager vous aussi vos « petits trucs » contre les maux d’hiver !

Note : Victoria du blog Mango & Salt a eu la même (j’espère bonne !) idée de publier (exactement) le même thème d’article juste avant moi. Malgré des similitudes de termes, d’astuces et d’image (cela m’a même troublé) je vous assure que j’ai fait exprès de ne le lire qu’après la fin de rédaction du mien pour être sure de ne pas être influencée (même inconsciemment !). Je vous conseille vivement d’y jeter un coup d’œil car il donne d’autres « petits trucs » super chouette à savoir, merci Victoria ! Son article est ici !

Atchoumement vôtre !

noeud

6 réflexions sur “Comment soigner un (petit) rhume naturellement ?

  1. Pauline dit :

    Article très intéressant ! Je vais définitivement regarder où je peux me procurer des mouchoirs en tissus (car je n’ai pas de machine à coudre chez moi). Bisous !

    • Best of Vanity dit :

      Pour infos, j’en avais repéré sur Etsy entre autres je crois ! Tu n’as personne qui sait un peu coudre autour de toi sinon (maman, tante, voisine, grand-mère…) ?

  2. Olivia dit :

    Cette année je me suis fait une cure de gelée royale et je trouve que ça m’a bien aidé. habituellement j’ai deux trois rhumes par hiver (voir plus, je suis assez sensible niveau ORL).
    J’aère bien la maison et je fait le ménage à fond. Mais bon parfois un petit coup de froid + la fatigue…la je me bat pour que le micro rhume n’en devienne pas un réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *