Bonnes adresses : Quimper

Je suis rentrée fin décembre chez mes parents en Bretagne pour fêter Noël ; ils habitent à une vingtaine de kilomètres de Quimper dans le Finistère. C’est presque le bout du monde mais pour les curieux de jolies choses, de culture différente et de gourmandises je vais partager avec vous mes bonnes adresses de cette ville !

carte quimper

. A Quimper, il suffit de lever un tout petit peu son nez pour admirer les maisons à encorbellements en bois, richement décorées et colorées, certaines complètement « a-dreuz » (de travers en Breton) en particulier dans la rue Kéréon, une des rues les plus commerçantes, autour de la place Terre au Duc…venez flâner rue des boucheries, rue du Guéodet ce sont des rues pavées quasiment que piétonnes ; et pour les amateurs de « Krampouz » (crêpes) : la rue du sallé, place au beurre devrait vous combler ! Et quand votre estomac sera satisfait, une pause s’imposera au petit jardin de la retraite, au calme autour des remparts, plusieurs niveaux de jardinets et points de vue.

.  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .

. Pour une visite insolite et une vue à presque 360° sur la ville et l’Odet, je vous conseille de monter à plus de 80m dans les flèches de la Cathédrale St Corentin, se renseigner pour les jours de visite.

quimper quatuor

.  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .

. Pour quelques « lichouseries » (gourmandises) vous pouvez trouver évidement dans les commerces des caramels au beurre salés, gâteaux bretons, kouign-amann. Dans un autre domaine, une de mes enseignes préférées est  Les macarons de Philomène, 1er macaronier de France qui propose plein de saveurs différentes dont la Fraise de Plougastel-Daoulas et le fameux Caramel au beurre salé… Délicieux !

13 Rue Kéréon

.  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .

. Pour déguster une petite crêpe sur le pouce, je vous conseille de vous rendre dans les Halles St François, à la première crêperie juste après l’entrée au prolongement de la rue de la Halle, la crêpe froment au beurre salé, une tuerie à 1,10€ ! :)

.  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .

. Au fond d’une petite ruelle, se cache la terrasse charmante d’un resto très sympa et étonnant : « Chez Max », dans l’ancienne résidence de la famille du poète Max Jacob.

Un menu du jour copieux (et à prix raisonnable plat+dessert+boisson à 13€ je crois), et un burger « Big Max » (si mes souvenirs sont bons) à tomber ! Le détail : au sol des empreintes de mouettes, super mignon ! Fait aussi salon de thé. Personnel charmant ! On nous y a offert le champagne en chantant pour mon anniversaire l’année dernière !

8, rue du Parc

quimper trio

.  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .

A ramener dans ses bagages : son bol breton avec son prénom de la Faïencerie Henriot-Quimper (entreprise crée 1690, en tout y est fait à la main). 1, Rue Haute.

Une marinière Armor-Lux, évidement ! 10, Rue du Parc

Incontournable, l’autocollant pour sa voiture bigoudène d’ A l’aise Breizh, 12 Rue du Chapeau Rouge

Si vous êtes pris par le temps, un petit tour en face de la cathédrale à Art de Cornouailles (vous ne pouvez pas rater la devanture elle est pleine de faïences) devrait vous donnez des idées de souvenirs… 12, place Saint Corentin

.  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .

. En contournant la cathédrale St Corentin par la droite (vers l’Odet) on arrive à l’entrée du Musée départemental Breton, autour de cette petite place en pierre se dresse des ferroneries en forme de branches d’arbre, mais si vous cherchez bien, un petit animal se glisse dans le décor et grignotte une petite feuille, à vous de chercher !

 

quimper 4(en bonus, des photos de la pointe de la Torche en pays Bigouden, des coquillages jaunes typiques de ce coin et du Phare d’Eckmühl et son sémaphore, à Penmarc’h)

Kenavo les petits berniques !

noeud

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *