Comment préparer ses voyages ?

Les vacances d’été ne sont déjà qu’un lointain souvenir, et les prochaines se profilent à peine… Pour patienter et vous mettre l’eau à la bouche (vous, aventurier insatiable !) je partage avec vous aujourd’hui la façon dont je m’organise pour mes voyages !

travel 4

Comment créer un itinéraire, prévoir votre budget, les papiers à ne surtout pas oublier… Suivez le guide, je partage avec vous ma (modeste) expérience de baby globe-trotter, et je vous donne toutes mes astuces, chanceux va !

Comment organiser votre voyage et l’itinéraire ?

  • Personnellement pour chaque voyage en Europe ou dans le Monde, je commence à regarder sur beaucoup de sites (officiels ou blogs) le top des endroits à voir absolument. Je regroupe toutes ces infos, et regarde si un circuit peut s’organiser autour de cela, souvent en faisant une carte et en me renseignant sur les temps de trajet entre les étapes. Pour les destinations lointaines, renseignez-vous aussi sur la bonne saison pour y aller et les conditions météorologiques. Ensuite pour les grandes villes, d’habitude je cherche aussi des lieux hors des sentiers battus, des endroits plus insolites à visiter (parce qu’on aime bien ça !). Souvent après discussion avec mon homme on se met d’accord sur les sites prioritaires que l’on veut voir à tout prix, et les envies de chacun. Du coup en découle une ébauche de notre circuit.
  • J’essaye de nous faire un petit agenda approximatif, histoire de prévoir combien de temps on va passer dans chaque lieu, je note sur ce document les choses à voir, je regarde grâce aux sites internet ou aux guides papiers si les horaires, et prix sont compatibles, et ce qu’ils en disent…

travel 1

Jolie citation de Saint Augustin mise en image sur ce site.

  • Je me note parfois quelques indications ou adresses d’hébergement (on ne réserve quasiment jamais avant, en tous cas pour les campings), mais je n’organise rien de très précis, c’est notre plaisir en vacances de se dire que l’on fait exactement ce que l’on veut quand on le souhaite ! Mon outil de prédilection dans cette recherche c’est Tripadvisor, grâce aux photos postées par d’autres touristes, on a souvent une idée plus proche de la réalité de l’hébergement que sur les sites hôteliers, évidemment ! Et ça fonctionne tout aussi bien que ce soit pour les auberges de jeunesse (ou guest houses), hôtels et campings. Pour être franche, je regarde souvent l’état, l’organisation et la propreté des sanitaires/salle de bain, surtout dans des pays avec des « standards d’hygiène » différents, on a parfois des surprises ! Sans être évidement absolument maniaque là-dessus, on est un minimum aventurier ou pas !
  • Sur des forums (ou grâce à Instagram par exemple) je note quelques idées de restos… Je regarde les spécialités culinaires locales, que l’on va tester bien entendu ! On essaye d’apprendre quelques mots… Pour ma part étant une « quiche » en langues (rassurez-vous je comprend quand-même le breton :) et ça c’est un passeport mondial !), c’est souvent le minimum syndical. Je trouve horrible d’entendre des touristes qui se rendent dans un pays différent du leur et qu’ils n’ont pas pris la peine d’apprendre au moins les mots « bonjour » et « merci ». Je pense que ça prouve qu’ils n’ont pas envie de faire un effort pour s’ouvrir à la culture des personnes chez qui ils se rendent, et du coup j’ai du mal à comprendre cette fermeture d’esprit surtout pour des voyageurs… Bref, c’est nul de leur part -fin de mon monologue- !

voyage 1

Quels guides utiliser ?

  • On a utilisé cet été pour l’Andalousie comme guides (grâce à mes copines Elodie et Delphine) Le Guide Vert sur l’Espagne (c’était une édition d’il y a quelques années) et Un Grand Week-End à Séville ; ainsi qu’une Carte Michelin de l’Andalousie (España Sur #578).
  • Souvent le Guide du routard est bien si on a besoin d’adresses pour des hébergements (mais il n’a pas de photos), le Lonely planet et le National geographic sont plus colorés, les Cartoville sont parfois pratique pour les grandes villes. Il en existe aussi sur des thèmes particuliers ou juste pour un week-end (quand on était étudiants, on utilisaient les livres Week-end pas cher, plein de bons plans pour ne pas trop dépenser), enfin chacun son camp ! Le mieux c’est d’aller en feuilleter quelques-uns dans les librairies, afin de vous faire votre propre idée et de voir quels sont besoins et envies.
  • Il existe maintenant beaucoup d’applications pour votre smartphone de guides de voyage et traducteur très pratiques !

voyage 2

Les papiers

  • Evidemment pour partir en Europe vous devez avoir votre carte d’identité, votre permis de conduire, la carte grise et les papiers d’assurance de votre véhicule. (Vérifiez que votre voiture est bien couverte dans le pays dans lequel vous vous rendez, c’est indiqué sur le certificat de l’assurance). Je vous conseille de vous envoyer par mail la copie de ses documents (surtout pour des pays hors de l’UE) ça peut toujours servir surtout si vous les perdez ou que l’on vous vole tout… on arrive toujours a avoir accès à internet, un peu partout et c’est très pratique ! En cas de doute, faites des photocopies de vos documents importants que vous ne conservez évidement pas avec les originaux ! Hors de l’UE, le passeport est quasi obligatoire partout, et parfois même un visa est nécessaire ! Je vous conseille de vite vous renseignez pour commencer ces formalités qui sont souvent coûteuses, et assez longues…

travel 3

Jolie citation de Du Bellay mise en image sur ce site.

  • Si vous partez en Europe, je vous recommande aussi d’avoir aussi sur vous la Carte Européenne d’assurance maladie, facile à se procurer et qui permet la prise en charge des soins médicaux effectués si besoin en Europe. On n’est jamais à l’abri de rien et les frais peuvent très vite grimper à des montants vertigineux ! Pensez-y au moins 15 jours avant le départ, si vous êtres trop juste, pas de panique : il suffit d’imprimer le certificat provisoire en attendant d’avoir la carte physique dans vos mains. Niveau santé, n’oubliez pas de vérifier les vaccinations recommandées pour certaines destinations.
  • Sinon, pensez à vérifier que vous avez une assurance rapatriement, que ce soit une assurance personnelle, ou souvent quand le billet est payé par carte bleue, celle-ci vous couvre en cas de besoin. Enfin, renseignez-vous quand-même !

passeport

Votre budget

  • Faites-vous une estimation de votre budget, en comprenant évidement le voyage, les moyens de locomotion sur place, votre hébergement, l’alimentation, les activités (parcs, musées…), vos petits souvenirs de voyage… et pensez aussi aux imprévus !
  • Quand vous partez dans un autre pays, demandez à votre banque si elle a des agences partenaires pour retirer de l’argent liquide à moindre frais. (Sans vouloir faire de pub : les banques partenaires à l’étranger de la BNP). Si vous voulez ou devez partir avec une grande quantité de cash, plusieurs techniques existent : soit vous gardez tout dans votre sac à main que vous ne lâchez jamais jamais jamais, soit vous le partagez, caché un peu partout dans vos affaires dans votre sac…à vous de voir ! Ils existent aussi des pochettes transparentes qui se portent sous les vêtements ou des ceintures cache-billets pour les lieux qui craignent un peu… Bon, cet été pour l’Espagne tout va bien, on n’a évidement pas eu besoin de ça ! Le plus sécuritaire, je pense, est de retirer la deuxième moitié de vos finances sur place, car le risque c’est bien-sûr de tout perdre ! Sinon, renseignez-vous sur les frais si vous devez payer par carte bleue, ça peut-être une solution. Pensez à commander le change dans votre banque un peu en avance avant le départ !

travel 2

Jolie citation de Kundera mise en image sur ce site.

  • Si jamais vous avez un souci financier pendant votre voyage, Western Union est spécialisé dans le transfert d’argent. Si vous vous trouvez sans le sou très loin de la France, (avant de vendre votre corps ou vos bijoux ! C’est une blague bien-sûr !), quelqu’un peut vous envoyer de l’argent que vous récupérez dans un guichet sur place. Je n’ai jamais eu besoin de l’utiliser mais je sais que c’est possible.

money

Extrait de ma collection personnelles de sesterces d’autres pays !

Autres petites astuces

J’imprime et/ou je m’envoie sur mon téléphone mon petit planning feuille de route dont je vous parlais précédemment pour avoir toutes les informations importantes de notre voyage : ce que l’on veut voir, les adresses des restaurants ou hébergements… J’utilise aussi un petit carnet qui me fait office de journal de bord. Je le remplis sur place pour ne pas oublier le nom des endroits que j’ai aimés, les bonnes adresses, des spécialités culinaires, du vocabulaire, bref plein de petites choses que je ne voudrais pas oublier !

Pour envoyer des cartes postales, (car ça fait toujours plaisir), j’ai crée sur mon téléphone portable une liste permanente avec toutes les adresses nécessaires. Elles sont donc toujours avec moi !

Mes beaux-parents nous ont offert une Scratch map, il s’agit d’une carte du monde où l’on gratte (comme des jeux à gratter) les pays que l’on a visités et qui apparaissent du coup en couleurs, c’est super ludique ! Une bonne idée de cadeaux pour tous les globe-trotters !

panneau

.

J’espère que cet article vous a intéressé, je projette d’en faire un autre plus spécifique sur comment voyager en camping et sac à dos ? Dites-moi si vous avez des envies particulières de sujet. Bonne route !

noeud

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *