Haul #6 : Spécial Japon, les cosmétiques (partie 2)

Suite de l’article sur les cosmétiques japonais 1ère partie ici.

I) Cosmétiques

2) Made in Korea et autres

L’avant-dernier jour de notre séjour, j’ai dit à mon beau-tonton et belle-tata japonaise qu’il y avait des produits (des marques même, en particulier Coréennes) que je n’avais pas trouvées et que j’aurais aimé pouvoir acheter avant de partir. Elle a du se démener pour chercher sur internet (sûrement toute la nuit) à quels endroits j’allais les trouver… Le lendemain, elle nous a conduit exactement aux bons endroits, demandait aux vendeuses, cherchait, nous conduisait aux lieux indiqués… Bref, elle a remué ciel et terre pour me faire plaisir ! Alors encore une fois un énorme : « Arigatō gozaimasu Momoko ! » ありがとうございます !

Japon Haul 2

. Grâce à elle donc, j’ai trouvé le magasin Etude House à Ginza (au sous-sol du Plaza Ginza Sony Building, Tokyo) ; c’est une enseigne coréene. Le magasin est super beau, même leur site internet est sympa ! J’y ai acheté :

– Un kit avec la crème enrichie Collagen Moistfull (enriched cream) (20) au baobab, collagène marin et acide hyaluronique (en 60mL) ainsi que le first essence de la même gamme (20mL). Elle me faisait de l’oeil depuis que j’avais commencé à chercher les produits à ramener et a l’air géniale ! 2680¥ (soit 19€) Made in Korea.

– Une crème pour les mains dans un packaging en forme de panda (tellement Kawaïï !) Missing U Hand cream #3 « Panda story » (23) formulée avec un mélange d’herbes, beurre de karité et olives. 630¥ les 30mL (soit 4,47€)

– Un blush rose légèrement abricot super mignon avec une houppette en poils tout doux et petit noeud : Lovely cookie blusher #6 (25). 680¥ le boitier de 8,5g (soit 4,82€)

etudehousecollage

– Un gloss en stick Apricot stick, (24) 500¥ le stylo de 2g (soit 3,50€)

– Un top coat gel pour les ongles, Help my fingers Art gel coat (26), 450¥ les 10mL (soit 3,20€).

– 2 masques imprégnés,  un à l’acide hyaluronique, l’autre au Q10, Essential mask sheet (27), 160¥ l’un (soit 1,13€)

Et ils ne se moquent pas de nous pour les échantillons, j’en ai eu 3 de taille raisonnable je trouve : un facial freshener de la gamme Collagen moistfull en 50mL (il s’agit plus ou moins d’une lotion gélifiée), une crème solaire la Sunprise super acqua SPF 45, 8g. et une boite de Cushion BB cream, SPF50+, dans une sorte de mousse avec applicateur mousse (j’ai du chercher sur internet pour trouver ce que c’était…) 5mL, qui a l’air adaptée à ma carnation en plus, chapeau Etude House ! =^.^=

. En sortant du magasin, dans un espace où on vend plusieurs marques, j’ai trouvé le mascara Lashionista, de Maybelline (22) en teinte S01, à env. 1200¥ (soit env. 8,51€). Ce produit est à l’effigie de MyMelody, un personnage crée par Sanrio (comme Hello Kitty). Je crois qu’il n’est sorti qu’en Asie.

mascara

. Ensuite, on est passé chez Tony Moly, dans un magasin qui venait juste d’ouvrir (dans le centre commercial Arcakit Kinshicho, Tokyo, je crois). La fameuse marque coréene aux packagings surprenants. J’y ai trouvé une brume hydratante pour le visage en forme de lapin super Kawaïïï ! (mignon) Pocket bunny Moist Mist (18), 60mL à 1200¥ (soit 8,50€) et un gloss en stick avec un bouchon dans le même style Petite bunny gloss bar en teinte #05  (19), rose très transparent  à 700¥ (soit 4,96€) avec toujours des échantillons ici la Luminous pure Aura CC cream SPF30 et le Intense care dual effect sleeping pack.

bunny

. Au @CosmeStore (dans le centre commercial Lumine à Shinjuku, Tokyo), j’ai acheté des cotons Shiseido (17),  dit comme ça c’est un peu bizarre : aller au Japon pour ramener des Demak-up… mais j’avais lu avant de partir que les cotons japonais étaient beaucoup plus doux que ceux que l’on trouve en France. La boite de 80 rectangles de coton à 400¥ (soit 2,80€).

coton collage

Des enseignes que j’ai vues :

koreastore

shustoreCollage

3) Découvertes insolites aux rayons cosmétiques :

– On trouve plein de petits cosmétiques originaux au Japon comme ces minis dosettes de  savon en poudre pour le visage, un produit très populaire qui m’a intriguée au point de demander dans un magasin à 2 ados nippones ce que c’était ! Il suffit de faire mousser la poudre d’une petite boite avec de l’eau pour nettoyer sa peau grâce à des enzymes luttant contre l’acné. C’est le nettoyant Beauty Clear Powder de Suisai (Kanebo).

suisai

Le collagène à boire de Shiseido, dans les petites supérettes ouvertes 24/24h, on trouve tous les produits de première nécessité, dont des minis bouteilles de collagène buvable ! Mais aussi d’autres boissons « beauté » au Q10, vitamine C…

collagen enriched 13

La colle à paupières, intriguant non ? Je ne vous apprends rien je pense en vous disant que les asiatiques ont les yeux bridés, qu’ils sont donc allongés, et n’ont qu’une paupière mobile. Leur idéal beauté grâce à toutes les publicités avec des occidentaux et même dans les mangas se sont de grands yeux ronds, ils ont donc trouvé une astuce ! Il s’agit d’une colle à poser au milieu de la paupière et ensuite il suffit de l’aider à qu’elle se plie vers l’intérieur grâce à une petite baguette en plastique se finisant en 2 bouts (comme une langue de serpent). Se crée ainsi une double paupière. Personnellement je trouve cela un peu triste de ne pas aimer ces yeux qui rendent les asiatiques si singuliers, et je me dis que ça doit être très inconfortable la paupière collée toute la journée… mais bon, étant une beauty addict, dingue de maquillage, je comprends aussi très bien qu’on aime parfois changer un peu de tête !

debridagecollage

En plus barbare, il existe sinon le débridage chirurgical, donc définitif. Je crois que c’est une case quasi-obligatoire pour les mannequins asiatiques…

Le port du masque partout, tout le temps qu’importe l’âge, le sexe… Certains japonais portent des masques en papiers sur le nez et la bouche, mon beau-tonton m’a expliqué qu’il existait plusieurs raisons à cela : pour se protéger de la pollution, des allergies aux pollens et des bactéries (car les japonais étant très très propres sont moins résistants que nous (petits français crassoux !) ils se protègent eux, et les autres de leurs propres germes). Il y aurait aussi un phénomène de mode, à des fins esthétiques comme un accessoire tendance. Je m’imagine en France (en dehors de mon travail) porter un masque dans le bus, et je pense qu’un périmètre humain de sécurité se créerait autour de moi grâce à cela, tout le monde penserait que j’ai une maladie super contagieuse et m’éviterait comme la peste ! Mais pas au Japon, où c’est juste normal, du coup on en trouve partout et il existe un très large choix dans les rayons, des petits pois, des petits dessins, du rose, et même du noir pour les hommes en total look black ! Pour l’anecdote, j’ai vu plein de japonais se prendre en photo devant des monuments avec leur masque !

masques

4) Où acheter des produits asiatiques quand on n’a pas de passeport ? 

Sasa

Bonjour HK

Adam Beauty

Ichibankao

DHC

 Source image pour la colle à paupières
Source image collagène à boire

………

 En 3éme partie viendront bientôt : les souvenirs et la nourriture que j’ai ramenée du Japon.

Puis enfin les bonnes adresses japonaises !

noeud

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *